Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’hortensia

Si vous souhaitez ajouter une touche de fantaisie à votre jardin, les hortensias méritent d’être considérés. Ces arbustes produisent une multitude de fleurs sphériques au printemps et en été. Bien que l’apparence délicate de leurs fleurs laisse supposer qu’ils nécessitent beaucoup de soins, les hortensias sont assez faciles à entretenir et à faire prospérer si vous disposez des bonnes conditions et si vous comprenez leurs besoins. Préparez-vous à quelque chose de spécial cette année en apprenant un peu plus sur le magnifique hortensia.

L’hortensia est un arbuste à fleurs qui fleurit au printemps et en été. Bien que les plantes soient grandes et, lorsqu’elles sont en bonne santé, très voyantes, les hortensias nécessitent un entretien minimal entre les mains d’un jardinier bien préparé – même inexpérimenté. Les hortensias peuvent atteindre une hauteur de 15 pieds et se développent rapidement. Un arbuste d’hortensias peut atteindre sa taille maximale en une seule saison de croissance. Les hortensias sont des plantes vivaces qui poussent dans toutes les zones de rusticité entre trois et sept. Les fleurs commencent à apparaître au printemps et peuvent souvent durer jusqu’à l’été, parfois même au-delà. Avec un peu d’organisation, les hortensias peuvent être l’une des principales plantes à fleurs de votre jardin. Un hortensia est comme toute autre plante impressionnante que vous souhaitez introduire dans votre jardin : Il faut la planter correctement pour qu’elle prospère. Vous devez choisir le bon emplacement, rendre le sol accueillant et planter au bon moment. Une plantation habile est une grande partie de l’élevage d’hortensias sains et impressionnants.

Le bon moment pour planter des hortensias

Le moment le plus efficace pour planter des hortensias est l’automne. À défaut, il faut les placer le plus tôt possible au printemps. Un arbuste d’hortensia a besoin d’un maximum de temps pour construire son système racinaire avant de commencer à fleurir. Plantez les hortensias en début de matinée ou en fin d’après-midi afin qu’ils aient moins de problèmes de stress thermique. Vos nouvelles plantes auront besoin d’un arrosage fréquent jusqu’à ce qu’elles s’établissent.

Le bon endroit pour les hortensias

Le choix d’un emplacement approprié est important si vous voulez élever des hortensias vigoureux. Les lits immédiatement adjacents à une structure d’ombre (comme un mur ou une clôture) sont très populaires. Les hortensias préfèrent la lumière relativement fraîche du soleil du matin et ont besoin d’être à l’ombre des températures les plus élevées de l’après-midi. Vous devez donc rechercher un emplacement ensoleillé le matin et ombragé l’après-midi. Les hortensias se plaisent souvent sur le côté nord ou sud d’une maison. Ne plantez pas d’hortensias sous des arbres, car les deux plantes risquent de se disputer l’eau et les nutriments du sol. Un emplacement qui offre aux hortensias une certaine protection contre le vent est également bon.

Le bon sol pour les hortensias

Les arbustes hortensias s’épanouissent dans un sol à forte teneur en matières organiques. Ils ont également besoin d’un bon drainage. Les hortensias sont des plantes relativement assoiffées, mais ils ne se porteront pas bien dans un sol qui a tendance à se gorger d’eau. Dans des conditions constamment détrempées, les plantes peuvent succomber à la pourriture des racines. Cela peut entraîner la mort de la plante en quelques semaines. Si votre sol est très dense, améliorez son état en ajoutant beaucoup de compost avant de planter vos hortensias.

La bonne façon de planter des hortensias

Préparez un bon trou de plantation pour un hortensia en creusant à peu près deux pieds plus larges que sa motte. Ajustez la profondeur de manière à ce que le haut de la motte soit au même niveau que le sol environnant, voire légèrement au-dessus. Une plantation haute donne à votre hortensia un meilleur drainage.

Comment multiplier les hortensias

Les hortensias sont facilement encouragés à se reproduire par des techniques de propagation de base. Les espèces à grandes feuilles et à panicules sont particulièrement adaptées à la propagation par couches. Le meilleur moment pour cela est au début ou au milieu de l’été.

Voici comment faire

Les hortensias lisses et à feuilles de chêne sont encore plus faciles à propager. Ils feront de nouvelles pousses tout seuls. Il suffit de déterrer une jeune pousse et de séparer soigneusement les racines. La nouvelle plante peut ensuite être déplacée vers un nouvel emplacement.

Malgré la délicatesse des feuilles et des fleurs des hortensias, ce sont des plantes qui demandent étonnamment peu d’entretien. Les conseils suivants vous apprendront tout ce que vous devez savoir :

  • Arrosez à raison d’un pouce par semaine pendant la saison de croissance.
  • Arrosez en profondeur trois fois par semaine ; cela favorise la croissance des racines.
  • Utilisez un peu plus d’eau pour les hortensias à grandes feuilles et les hortensias lisses, car ces variétés sont plus assoiffées.
  • La meilleure façon d’effectuer un arrosage profond est d’utiliser un tuyau d’arrosage. L’objectif est d’éloigner l’humidité des fleurs et des feuilles. Le matin est le meilleur moment pour arroser afin que vos hortensias ne se fanent pas lors des journées plus chaudes.
  • Appliquez un paillis autour de vos hortensias pour retenir l’humidité dans le sol et maintenir sa température. Les paillis organiques sont excellents, car ils se décomposent avec le temps pour ajouter plus de nutriments au sol.

Fertiliser en fonction des besoins de votre variété spécifique d’hortensias

La meilleure façon de défendre les hortensias contre les ravageurs et les maladies est de choisir des cultivars ayant une résistance à la bredouille. Les hortensias peuvent souffrir de la brûlure, du flétrissement, des taches sur les feuilles et du mildiou. Les parasites ne sont généralement pas un problème, bien que les plantes stressées puissent devenir vulnérables aux insectes nuisibles comme les pucerons et les tétranyques. Un entretien judicieux est le meilleur moyen de défendre les hortensias contre les ravageurs et les maladies. Il existe quatre variétés principales d’hortensias :

  • Les hortensias à feuilles de chêne sont la variété la plus tolérante à la chaleur. Ils sont idéaux si vous vivez dans une région de zone 5 ou plus chaude.
  • L’hortensia à grandes feuilles est la variété la plus courante, il pousse partout entre les zones 5 et 9.
  • Les hortensias en panicule conviennent mieux à la zone 3. Ils sont également de grande taille, atteignant souvent une hauteur de 15 pieds.
  • Les hortensias lisses sont la variété la plus tolérante au froid. Comme leurs grappes de fleurs sont blanches, on les appelle souvent « boules de neige ».

Quand les hortensias fleurissent-ils ?

La principale saison de floraison des hortensias s’étend du printemps au début de l’automne, mais votre cultivar spécifique et votre zone de plantation jouent également un rôle. Les bourgeons commencent à apparaître sur les nouveaux hortensias au début de l’été ; ceux-ci commenceront à fleurir l’année suivante. Notez que dans les climats très chauds, les hortensias peuvent cesser de fleurir pendant la période la plus chaude de l’année. Si elles sont entretenues correctement, ces plantes refleuriront à l’automne.

Les hortensias doivent-ils être taillés ?

À moins que les hortensias ne soient plantés trop près les uns des autres ou d’autres plantes, il n’est pas nécessaire de les tailler. Il suffit de vérifier périodiquement s’il y a du bois mort et d’enlever celui que vous trouvez.

Doit-on enlever les fleurs fanées des hortensias ?

En décoiffant les hortensias, vous pouvez prolonger la saison de floraison jusqu’à l’automne. Les hortensias peuvent être coupés bien avant que la fleur ne se fane. Évitez de couper les hortensias après le début de l’automne. Enlever les fleurs à ce moment-là pourrait encourager une nouvelle croissance indésirable trop proche de l’hiver.

Peut-on contrôler la couleur des hortensias ?

Certaines variétés d’hortensias (pas toutes) vous offrent une occasion unique de modifier la couleur des fleurs de la plante. Les variétés à grandes feuilles (H. macrophylla) fleuriront en bleu si le pH du sol qui les entoure est bas. Cela est dû au fait qu’elles peuvent absorber l’aluminium, l’élément responsable de cette belle pigmentation. Si vous voulez que vos hortensias deviennent bleus, utilisez du soufre ou de la mousse de tourbe pour faire baisser le pH du sol. L’ajout de sulfate d’aluminium au sol tout au long de la saison de croissance est également une bonne idée. Le processus peut être inversé pour favoriser les floraisons roses et rouges. Pour ce faire, ajoutez du calcaire moulu pour augmenter le pH du sol. Si vous voulez ajouter une précision accrue, vous pouvez utiliser un test de pH du sol pour ajuster la couleur de votre hortensia. Maintenez le pH en dessous de 7,5 ; des niveaux plus élevés peuvent endommager les plantes. Les couleurs des hortensias s’estompent naturellement à l’automne. Ne laissez pas ce comportement vous inquiéter ; les plantes reviendront aussi colorées que jamais l’année prochaine.

Pouvez-vous cultiver des hortensias à l’ombre ?

Les hortensias se portent bien à l’ombre occasionnelle, mais à l’ombre lourde, ils peuvent ne pas fleurir.

Peut-on faire pousser des hortensias en plein soleil ?

Les hortensias se portent mal s’ils sont exposés au soleil 24 heures sur 24, en particulier dans la partie la plus chaude de l’après-midi. Votre latitude influe sur la quantité de soleil dont vos hortensias ont besoin. Dans les jardins situés plus au nord, les hortensias apprécieront six heures de soleil par jour. Plus au sud, cependant, les hortensias peuvent n’avoir besoin que de trois heures pour prospérer.

Pouvez-vous cultiver des hortensias en pot ?

Les hortensias peuvent être adaptés à la vie en pot sans grande difficulté. Cela vous permet de profiter des vues impressionnantes de ces fleurs même si vous manquez d’espace dans le sol. Vous aurez besoin d’un pot suffisamment grand pour accueillir confortablement une plante mature de votre cultivar. Un pot de 18 pouces de diamètre est un minimum absolu. Les hortensias se portent mieux dans des pots non poreux qui maintiennent un niveau d’humidité plus constant. Pour la culture en pot, les cultivars d’hortensias nains sont idéaux. Quelques bons exemples sont Buttons ‘n Bows, Little Lime, et Mini Penny.

Comment arrêter le flétrissement des hortensias ?

La meilleure défense contre le flétrissement est un arrosage régulier le matin. Parfois, le flétrissement modéré de l’après-midi est inévitable ; cela est courant lorsque vous avez une inadéquation entre votre cultivar et votre climat. La pose d’une couche plus épaisse de paillis peut contribuer à réduire la température du sol et à décourager le flétrissement.

Résistez à la tentation de faire des ajustements si vos hortensias rebondissent rapidement dès que les températures baissent dans l’après-midi. Un bref flétrissement en milieu de journée n’est pas un problème menaçant pour les plantes. Par contre, si vous commencez à trop arroser, vous risquez de noyer vos hortensias !

Top 5 des plus belles fleurs à planter dans son jardin
Les 14 plus belles fleurs nocturnes