La fleur de vanille, cette orchidée à l’odeur célèbre

Il existe plusieurs variétés de la plante du vanillier. Elles ne sont pas tous comestibles, mais sont uniquement plantées à titre ornementales. Seule la fleur de vanille orchidée est comestible, et est la plus réputée pour sa gousse qu’elle produit. Qui dit orchidée, dit fleur qui nécessite une attention particulière. Et c’est par cette particularité que sa gousse est vendue si cher.

La fleur de vanille

La fleur de vanille, qui tient son nom  scientifique de la Vanilla planifolia a vu son origine dans  les zones à climat tropical du Mexique. De couleur blanche, verte ou jaune, elle dégage un parfum léger. Son éclosion atteint les trois mois et se fait successivement. Elle est qualifiée d’orchidée puisque c’est une fleur très sollicitée de par sa beauté et du fait qu’elle soit originale. Malgré tout, elle ne tient pas longtemps puisque au bout de seulement un jour, elle se fane. Le vanillier, se sert d’un arbre pour s’agripper grâce à ses racines. Des tiges très peu ramifiées, atteignant une vingtaine de mètres sont produites. Les feuilles du vanillier, qui sont ovales, lisses et très vertes   sont disposées alternées de chaque côté de la liane. L’éclosion de cette orchidée dans la nature est surtout constatée pendant la saison sèche. Par contre, si elle est utilisée comme plante d’intérieur ou dans une serre, sa floraison est constatée au milieu du printemps et de l’été.

La fleur de la vanille : sa particularité

A la différence des autres plantes, la fécondation de la fleur de la vanille se fait par l’intervention humaine. Par contre, elle peut s’effectuer naturellement, mais, seulement dans son environnement d’origine, grâce à des abeilles que l’on ne trouve nulle par ailleurs que dans cette région.

Les fleurs qui viennent de s’épanouir devraient être repérées, puis fécondée le plus tôt possible, grâce à une aiguille.  Le pistil et les étamines seront ainsi mis en contact. Après cette opération, on obtient alors la gousse de vanille qui peut atteinte une vingtaine de centimètres. Une gousse inodore qui est de couleur verte. Après maturité, ces gousses sont cueillies, puis sont traitées de manière particulière afin d’obtenir l’épice connu par tous.

Le vanillier, comme plante d’intérieur ?

Planter le vanillier à l’intérieur de chez vous est une chose réalisable. Seulement, afin d’obtenir une fleur, certaines critères sont exigées. La plante a besoin d’un emplacement lumineux, sans contact direct du soleil, de chaleur ainsi que d’une humidité. Pensez à ne pas détremper le terreau dans lequel elle est plantée.  Sa tige peut être accrochée à une autre plante haute afin que ses racines puissent s’y raccrocher. Ayant une tige atteignant les 5 mètres de longueur, l’orchidée a une chance de fleurir.

Le Guzmania, se cultive facilement en intérieur
L’Héliconia, pour illustrer les îles du Pacifique